Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/7245
Title: La traversée d'une guerre par le biais de l’écriture à travers le roman Beyrouth-sur-seine de Sabyl Ghoussoub
Authors: Issa, Rima
Advisors: Chammas, Emilie
Keywords: guerre ; francophonie ; l’écriture, la quête identitaire, le silence
Issue Date: 2024
Abstract: 
Introduction – L’objectif de notre étude est d’examiner l’effet de l’écriture en tant que remède contre la guerre, l’exil, le tiraillement, le déracinement et la quête identitaire de l’auteur.
Méthodes – Une analyse surtout thématique et analytique de ce roman pour déterminer si l’écriture était vraiment une catharsis de l’âme de l’auteur tiraillé entre ces deux pays : la France et le Liban, ces deux cultures arabe et française, ces deux villes : Beyrouth et Paris ? Est-ce qu’il parvient à se purifier et à pardonner à la guerre son atrocité et ses méfaits ? Est-ce que ses plaies vont être cicatrisées ? Écrire ce roman va-t-il lui permettre de rendre hommage à ses parents et sa famille ? Son père va-t-il être fier de lui ? Est-ce que ce dernier va finalement être sur le piédestal qu’il mérite en tant qu’homme de lettres très cultivé ? Est-ce vraiment l’histoire de ses parents que Sabyl cherche à raconter ou sa propre histoire ? Ses personnages sont-ils réels ou fictifs ? Est-ce vraiment le bon moment d’écrire ce roman ? Faut-il décrire cette guerre pour la revivre et l’analyser ? Sa colère contre la guerre a-t-elle été calmée après l’écriture de ce livre ? Réussira-t-il ses trois tâches : « se dégager de son faux (soi), cesser d’être Sabyl, (et) d’être un écrivain libanais international » ?
Résultats – Cette double identité, cette double nationalité devient une corvée, un lourd fardeau à porter et non pas un privilège comme le pensent certains. Cet exil devient de plus en plus perturbateur et une perte de la vraie identité. Cette libanité héritée de ses parents tellement attachés à leur pays natal le chagrine et le perturbe davantage. Il se ressent l’obligation et la responsabilité, en tant que fils d’exilés et écrivain, de raconter cette histoire, de la partager avec le plus grand nombre de Libanais ayant subi et continuant à vivre le même sort que lui. Et puis il a envie de se protéger. Il a tellement été blessé qu’(il) « n’a plus la force de rebondir » (Hobeïka, « Ce livre est une sorte de revanche face à la guerre »). « La Chronique de guerre ne se détruit pas au fur et à mesure qu’elle s’ébauche dans le roman » (Ibid). Le bon résultat c’est que sa relation avec le Liban n’est plus une relation haine-amour, elle s’atténue et devient colère-amour mais ne parvient pas à la réconciliation totale avec le pays ou même au pardon ou à l’oubli des chagrins survécus. L’amertume est toujours grande et insurmontable. La révolution d’Octobre 2019, tant prometteuse pour l’écrivain, n’était qu’une nouvelle déception et une plus grande frustration. Les jeunes en qui il avait beaucoup d’espoir ont été à nouveau divisés, dirigés et plus fanatiques envers leur religion ou leur parti politique.
Conclusion – Il opte pour le silence. « C’est la politique qui (lui) a fait aimer le silence, tous ces discours creux, tous ces mensonges, toutes ces compromissions. Dans beaucoup de situations, il (lui) semble que le silence est l’attitude la plus juste et la plus sincère. Le silence est plus juste que tous les mots qu’on pourrait employer, par exemple pour décrire la folie, l’injustice, la souffrance qui est le lot de la vie des Libanais aujourd’hui. Ce qui se passe au Liban est au-delà des mots (…). (Sa) grande réussite en tant qu’écrivain sera de (se) taire. (Il) le pense vraiment. Là, (il a) encore besoin d’écrire, (Il a) encore des choses à dire et à écrire, mais parvenir à (se) taire serait l’acmé de (son) parcours d’écrivain. (Makhlouf, « Le Liban est le pays de l’impossible retour »)
Description: 
Bibliogr. p. 167-176.
URI: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/7245
Rights: This object is protected by copyright, and is made available here for research and educational purposes. Permission to reuse, publish, or reproduce the object beyond the personal and educational use exceptions must be obtained from the copyright holder
Ezproxy URL: Link to full text
Type: Thesis
Appears in Collections:UOB Theses and Projects

Show full item record

Record view(s)

15
checked on Apr 22, 2024

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.