Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/6242
Title: La magie noire comme méthode thérapeutique dans la première période byzantine : les rapports hagiographiques (4e-7e siècles après J.-C)
Other Titles: السحر الأسود كطريقة علاجية في المرحلة البيزنطية الأولى: تدوينات سير القديسين (القرون 4-7 م)
The Black Magic as a Therapeutic Method during the First Byzantine Stage: Hagiographic Reports (4th-7th centuries)
Authors: Panagopoulos, Spyros P.
Keywords: Magie
Méthode Thérapeutique
Première Période Byzantine
Rapports Hagiographiques
4e-7e Siècles après J.-C
Issue Date: 2013
Publisher: University of Balamand
Part of: Chronos
Issue: 27
Start page: 49
End page: 75
Abstract: 
La croyance dans les attaques des démons contre l'humanité, soit de manière spontanée, soit par le biais de la magie noire, avait conduit à l'apparition des guérisons miraculeuses dues à l'intervention de certains saints hommes et à I 'invention de procédés magiques inverses pour combattre la magie maléfique. À l'opposé de la magie noire ou de goeteia (yonteía), la magie thérapeutique et protectrice couvre une large gamme de formules incantatoires, d'amulettes et autres pratiques, le tout hérité des expériences médico-magiques des anciens Égyptiens et des autres peuples orientaux (Assyriens, Babyloniens, Perses, Juifs) et assorties d'éléments chrétiens. Dans la magie thérapeutique, le christianisme a joué un grand rôle, faisant appel à des exorcistes, à des rituels purgatoires, mais surtout au pouvoir miraculeux des icônes, des reliques, des lieux et obiets sacrés, du signe de la croix et des prières.
URI: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/6242
Open URL: Link to full text
Type: Journal Article
Appears in Collections:Chronos

Show full item record

Record view(s)

8
checked on Feb 1, 2023

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.