Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4755
Title: Etude des facteurs prédictifs de la sarcopénie chez des sujets âgés de 65 ans et plus dans la région de Zgharta
Authors: Antoun, Amal
Advisors: Hage, Rawad El 
Subjects: Muscles--Maladies
Sarcopénie--Etudes de cas
Issue Date: 2017
Abstract: 
Introduction – Les buts de cette étude étaient de définir les facteurs prédictifs de la sarcopénie chez un groupe de personnes âgées libanaises et d'explorer les relations entre les critères de diagnostic de la sarcopénie et la probabilité de fracture sur 10 ans dans la population étudiée. Méthodes –137 femmes et 64 hommes ,âgés de 65 ans et plus, ont participé à cette étude .Le poids, la taille ont été mesurés et l'indice de masse corporelle a été évalué par bioimpédencemétrie et l'index de masse musculaire squelettique a été calculé .Le contenu minéral osseux du corps entier a été mesuré par bio-impédencemétrie .La force de préhension de la main a été mesurée par dynamomètre électronique .L'outil dévaluation du risque fracturaire FRAX a été utilisé .Cet outil donne deux valeurs :la probabilité sur 10 ans de fracture de la hanche et la probabilité sur 10 ans dune fracture majeure ostéoporotique. Un questionnaire valide pour le diagnostic de sarcopénie (SARC-F) a été utilisé. Un outil composite dévaluation des performances physiques a également été utilisé (SPPB).Le questionnaire GPAQ a été utilisé afin dévaluer le niveau usuel d'activité physique. Résultats –Chez les femmes, le poids, le score GPAQ-activité modérée, le score au test SPPB et le score au questionnaire SARC-F étaient des facteurs prédictifs de la sarcopénie (évaluée par la force de préhension de la main ).Chez les hommes ,l'âge, le poids ,lIMC, le score au test SPPB et le score au questionnaire SARC-F étaient des facteurs prédictifs de la sarcopénie (évaluée par la force de préhension de la main ).Chez les femmes la force de préhension de la main, la masse maigre, et le score au test SPPB et le score au questionnaire SARC-F étaient corrélés à la probabilité sur 10 ans de fracture de la hanche et la probabilité sur 10 ans dune fracture majeure ostéoporotique. Chez les hommes, la force de préhension de la main, la masse maigre, et le score au test SPPB étaient corrélés à la probabilité sur 10 ans de fracture de la hanche et la probabilité sur 10 ans dune fracture majeure ostéoporotique. Cette étude suggère que le poids, le score au test SPPB et le score au questionnaire SARC-F soient des facteurs prédictifs de la sarcopénie chez les personnes âgées libanaises. De plus, la force de préhension de la main, la masse maigre et le score au test SPPB sont significativement corrélés à la probabilité du risque fracturaire. Conclusion – En conséquence cette étude renforce l'idée qu'il faille augmenter la masse maigre, la force musculaire et le niveau de performance physique afin de prévenir l'apparition de la sarcopénie et la survenue des fractures ostéoporotiques chez les personnes âgées.
Description: 
Bibliogr. p. 78-91.

Sous la direction du Dr. Rawad El Hage.
URI: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4755
Rights: This object is protected by copyright, and is made available here for research and educational purposes. Permission to reuse, publish, or reproduce the object beyond the personal and educational use exceptions must be obtained from the copyright holder
Ezproxy URL: Link to full text
Type: Thesis
Appears in Collections:UOB Theses and Projects

Show full item record

Record view(s)

5
checked on Oct 16, 2021

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.