Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4748
Title: Effet de deux programmes longitudinaux d'entrainement physique (force vs. endurance) sur la composition corporelle et les paramètres osseux chez des jeunes femmes en surpoids
Authors: Kazwini, Sarah
Advisors: Berro, Abdel Jalil
Subjects: Exercices physiques pour femmes
Issue Date: 2020
Abstract: 
Le but de cette thèse était d'explorer l'influence de deux programmes longitudinaux d'entraînement physique (Force vs. Endurance) sur la composition corporelle et les paramètres osseux chez des jeunes femmes en surpoids (29.9 kg/m2 ≥ IMC ≥ 25 kg/m2). Méthode - 60 jeunes femmes, âgées entre 18 et 35 ans ont participé à cette étude. La population est divisée en 3 groupes ; groupe force (n=20), groupe endurance (n=20) et groupe témoin (n=20). La composition corporelle et les paramètres osseux étaient évalués par l'absorptiomètre biphotonique à rayons-X (DXA). La VO2 max (ml/min/kg) est mesurée indirectement par le test navette de Luc Léger. La détente verticale est évaluée par le test de Sargent et la puissance maximale était calculée. Une répétition maximale en demi-squat est mesurée directement sur une machine Smith. Résultats - Le poids, l'indice de masse corporelle, le pourcentage de la masse grasse, la masse grasse totale, le tour de hanche, le tour de taille ont diminué dans les deux groupes expérimentaux. Le TBS, la DMO lombaire, le CMO du corps entier (CE), le CSI et le BSI ont augmenté significativement dans le groupe force. Le pourcentage de la masse grasse tronculaire a diminué significativement dans le groupe endurance. La masse maigre a augmenté significativement dans le groupe force. Les pourcentages de variation du poids, de lIMC, de la masse grasse totale, du tour de hanche, tour de la taille, du CSI, dISI, du BSI, de la vitesse maximale aérobic et la consommation maximale d'oxygène (ml/min/kg et l/min) étaient supérieurs dans le groupe endurance. Les modifications de la détente verticale et de la force maximale en demi-squat étaient supérieures dans le groupe force. Conclusion - Cette étude a montré que l'entrainement de force augmente la masse maigre, le TBS, la DMO lombaire, le CMO CE, le CSI et le BSI chez les jeunes femmes en surpoids. L'entrainement en endurance était efficace pour diminuer le pourcentage de la masse grasse viscérale.
Description: 
Bibliogr. p. 50-61.

Sous la direction du Dr. Abdel Jalil Berro.
URI: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4748
Rights: This object is protected by copyright, and is made available here for research and educational purposes. Permission to reuse, publish, or reproduce the object beyond the personal and educational use exceptions must be obtained from the copyright holder
Ezproxy URL: Link to full text
Type: Thesis
Appears in Collections:UOB Theses and Projects

Show full item record

Record view(s)

13
checked on Aug 2, 2021

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.