Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/6349
Title: Sainte-Croix d’Antioche: un monastère féminin de tradition érémitique au temps des Croisades?
Other Titles: الصليب المقدس في انطاكية: دير نسائي ذو تقاليد نسكية في ايام الصليبيين
Authors: Richard, Jean
Keywords: Sainte-Croix D'antioche
Monastère Féminin
Temps des Croisades
Issue Date: 2006
Publisher: University of Balamand
Part of: Chronos
Issue: 13
Start page: 29
End page: 35
Abstract: 
Le monastère féminin de Sainte-Croix d'Antioche nous est surtout connu au temps de sa survie dans le royaume de Chypre. Il avait pris le nom de Notre-Dame de Tortose en raison de la présence dans son église de l'image miraculeuse de la Vierge apportée de Tartous OU e1le était vénérée, lorsque les Francs durent abandonner cette ville, le 14 aout 1291. Il n'avait pour autant oublie son premier vocable ; la pierre tombale de l'abbesse Échive de Dampierre, morte en 1340, lui donne encore le titre d"'abbesse de la Crois d' Antioche et de Notre Dame de Tortose". Mais l'établissement des moniales en Chypre était intervenue entre 1268, date de la perte d’Antioche par les Francs, et la fin du XIIIe siècle ; elles devaient y posséder deux maisons, l'une à Nicosie et l'autre, sans doute un prieuré relevant de la première, à Famagouste. La première était devenue un lieu de pèlerinage très vénéré. Des travaux récents ont éclairé son histoire (Richard 2001: 135-138, Imhaus 2001 : 389-401).
URI: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/6349
Open URL: Link to full text
Type: Journal Article
Appears in Collections:Chronos

Show full item record

Record view(s)

9
checked on Feb 1, 2023

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.