Please use this identifier to cite or link to this item: https://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4553
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorFrangieh, Georgette Farchakhen_US
dc.contributor.authorKaram, Samiren_US
dc.date.accessioned2020-12-23T14:43:07Z-
dc.date.available2020-12-23T14:43:07Z-
dc.date.issued2015-
dc.identifier.urihttps://scholarhub.balamand.edu.lb/handle/uob/4553-
dc.descriptionBibliogr. p. 85-87.en_US
dc.descriptionSous la direction du Dr. Georgette Farchakh Frangieh.en_US
dc.description.abstractNous avons tenté, dans ce mémoire, de combler les lacunes trouvées dans la traduction arabe dHarry Potter publiée par « Dar el Nahda el Masrya ». Les insuffisances flagrantes perçues dans le domaine des néologismes notamment dans les noms propres et sortilèges de la série nous ont attiré l'attention. Ca faisait même mal aux fans dHarry Potter que nous sommes. Nous avons eu recours à une série d'articles traitant les traductions portugaises, chinoises et surtout françaises qui nous ont permis de rallier des informations qui comme des pépites nous ont aidé à reconstituer un lot de néologismes que nous trouvâmes plus acceptables et dignes d'un Harry Potter en version arabe. Nous avons dénoncé un calque abusé dans la problématique avant de faire étalage d'articles solides et logiques dans notre revue de littérature. Nous nous sommes ensuite lancés à l'assaut de la méthodologie, en d'autres termes, le cœur de notre recherche. Nous optâmes pour l'étude comparative entre les versions arabes et françaises pour poursuivre notre travail en nous basant sur la traduction française comme modèle qui a été plus audacieuse et plus inventive. Dans la partie empirique un chantier de réinvention s'entama analysant chaque terme dans son nom d'origine ainsi qu'en français avant d'essayer de trouver un substitut convenable. Certains noms, comme celui de Lord Voldemort, l'antagoniste en chef de l'histoire nous donnèrent par exemple plus de fils à retordre que d'autres. Plus de détails suivront dans la partie empirique. La partie qui discute les résultats n'est en effet que quelques pages de la version arabe officielle avec ce même extrait auquel nous avons prirent soin d'insérer les néologismes qu'on ait inventés, nous avons également pris soin de mettre la lumière sur tous les changements que nos propositions ont apportés. La conclusion confirma notre idée principale, le calque n'est pas plausible dans une traduction surtout entre deux langues aussi éloignés lune de l'autre.en_US
dc.description.statementofresponsibilitypar Samir Karamen_US
dc.format.extentv, 87 p. :tables ;30 cmen_US
dc.language.isofreen_US
dc.rightsThis object is protected by copyright, and is made available here for research and educational purposes. Permission to reuse, publish, or reproduce the object beyond the personal and educational use exceptions must be obtained from the copyright holderen_US
dc.subject.lcshAnglais (Langue)--Néologismes--Traduction en Arabeen_US
dc.subject.lcshHarry Potter--lexicon--Traduction en Arabeen_US
dc.titleNéologismes d'Harry Potter en version Arabe : des marins d'eau douceen_US
dc.typeThesisen_US
dc.contributor.departmentDépartement des Langues et Traductionen_US
dc.contributor.facultyFaculté des Arts et des Sciencesen_US
dc.contributor.institutionUniversité de Balamanden_US
dc.date.catalogued2016-01-29-
dc.description.degreeMA en Traductionen_US
dc.description.statusPublisheden_US
dc.identifier.ezproxyURLhttp://ezsecureaccess.balamand.edu.lb/login?url=http://olib.balamand.edu.lb/projects_and_theses/Th-LaF-15.pdfen_US
dc.identifier.OlibID165348-
dc.provenance.recordsourceOliben_US
Appears in Collections:UOB Theses and Projects
Show simple item record

Record view(s)

11
checked on Nov 29, 2021

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.